Pourquoi estimer son bien immobilier et comment l’évaluer ?

Selon différents critères définis par le marché de l’immobilier, l’ancienneté, la localisation géographique, l’architecture ou encore la construction, l’estimation de la valeur d’une maison peut être aléatoire. Pour avoir une vision plus réaliste de cette estimation, il est parfois nécessaire de faire appel à un expert. En effet, le prix d’estimation d’un bien ne doit pas seulement dépendre d’un critère affectif, il est nécessaire de prendre en compte d’autres échelles d’évaluation. Vous pourrez compter sur l’aide d’un vrai professionnel dans certaines situations où votre maison devrait être cédée.

Les critères d’appréciation de la valeur d’un bien immobilier

Pour que l’estimation de votre bien ne présente aucun décalage avec le prix du marché, vous devez prendre certains critères d’estimation. Ce sont entre autres l’emplacement géographique, l’attractivité du quartier, la zone économique, les attraits du bien, la qualité de l’immeuble, les engagements en matière de copropriété et enfin la notion de performance énergétique.

Pour le cas de l’emplacement géographique, on peut tenir compte de la desserte, de la qualité de vie ou encore des nuisances sonores. Le dynamisme local augmente également la valeur du bien, notamment si la mairie prévoit un plan local d’urbanisme qui modernise le secteur. Si la commune est vectrice d’emploi, s’il existe de nombreuses entreprises qui recrutent sur le lieu, dans ce cas le bien doit être évalué à la hausse, car il est situé dans une zone économique potentielle.

Ensuite, il faut également tenir compte des caractères propres au bien, notamment sa superficie, la présence de garage, de terrasse, l’architecture, l’ensoleillement, le plan géographique, etc. Par ailleurs, s’il s’agit d’un appartement situé dans un immeuble, il faudra aussi tenir compte de la vétusté de la construction, des règles de copropriété et charge. Enfin, l’importance de la valeur énergétique d’un logement conduit à remettre en question son estimation, en distinguant sa performance en matière d’énergie.

Dans quelles situations recourir à un professionnel ?

Bien estimée, une maison peut être facile à vendre tout en rapportant quelques bénéfices au propriétaire. Toutefois le prix d’un bien n’est pas seulement une notion économique, il a également une valeur juridique. En effet, dans certaines situations comme la succession, la donation, le rachat de crédit ou le divorce, il est important de faire une estimation du bien pour faciliter les démarches fiscales. Dans ce cas, il est plus approprié de faire intervenir un expert dans le domaine pour ne pas subir des pertes ou au contraire surévaluer son bien. À titre d’exemple, la valeur vénale d’un bien s’impose par rapport à une simple estimation, lorsqu’il s’agit d’une donation ou d’une succession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *